Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tous Unis

Tous Unis

Blog d'entre aide, de spiritualité et de développement personnel. Amour, respect, paix, joie, harmonie, sérénité

La vie est éternelle.

La vie est éternelle.

En tant qu’humain, nous parvenons à identifier une personne, un animal, une fleur, un objet, tout ce qui peut apporter un sens dans notre vie. Notre potentiel se limite au matériel, au concret en « ce qui est visible et palpe » ou à ce que l’on nous a appris. Nous avançons généralement avec tous ces "outils" mais savons-nous de percevoir ce que nous ne pouvons pas voir ? Pourrions-nous vivre avec des énergies invisibles ? Des énergies qui communiqueraient avec nous, en nous ? Pouvons-nous imaginez que ceci peut-être possible ? Pour beaucoup d’humains la réponse est non ! Tout simplement car leurs enseignement à été limité par des croyances. Ces croyances ont formé de solides mémoires.  Pourtant dites-moi le vent existe bien ?! Vous ne le voyez pas !!! Vous l’entendez ou le ressentez mais vous ne le voyez pas. Nous l’appelons  le vent car on nous à appris que l’air qui fait bouger la nature, qui touche notre corps se nomme « le vent, la brise ».

Nous nous en tenons au faite que ce qui est appris ou visible existe… Pourquoi ? Tout simplement car l’éducation que nous avons eu ne nous a pas enseigné qu’il pouvait aussi avoir du concret dans ce qui ne peut être vu. Mais juste dans ce qui peu être vivant réel que l’on peut voir et toucher.

Nous sommes limités à nos enseignements.

Notre éducation apprise chez nous comme  dans une grande partie du monde ne nous à présenté l’enseignement de l’irréel (le non visible) ce qui nous limite en tant qu’être humain. Elle s’en est tenue sur le faite de nous expliquer comment fonctionne la vie de la conception d’un enfant son développement, son éducation comme : aller à l’école, faire des études, trouver un travail, les modes de politesse et de respect, enfin tout ce qu’a besoin un enfant pour évoluer dans la vie.

Nos parents voir nos ancêtres nous nous ont pas appris « les bases de départ »  le avant tout ça et pourquoi nous nous réincarnons sur Terre. Beaucoup ne le savaient pas non plus, ou pour certains même si ils en avaient une approche, ils n’en parlaient pas car sa faisaient d’eux des êtres dangereux (sorciers), sa portait malheur donc avec tous ces jugements ce savoir ne s’ébruitait pas. Pour ne pas être brûler, humilier, et mis à l’écart des autres voir chassés. Ils s’en tenait à une spiritualité restreinte, aux écrits, et aux dires. Les curés, les moines tout ces gens possédaient un grand pouvoir et une grande influence sur les gens. La peur menait nos ancêtres à ce plier à des règles strictes. Ils n’avaient pas la liberté de penser et de faire, ils étaient soumis à des lois. C’est pour toutes ces raisons que la vraie vérité sur l’humanité  n’a pu être enseignée. Influencée et les croyances populaires.

C’est pourquoi qu’aujourd’hui beaucoup sont surpris , rigole, ne veulent pas écouter ou en entendre parler par peur de…

Encore aujourd’hui beaucoup sont limités dans leurs croyances car nous vivons dans un monde ou le paraître , le regard de l’autre, à toute son influence son pouvoir.

Nous sommes tous ignorant d’une vérité qui nous est propre à chacun !

Un petit exemple : Imaginez-vous un instant que vous viviez une expérience ou qu’un être de lumière ou autre venu de nulle part sans prévenir, se positionne devant vous un matin et vous parle en vous témoignant tout d’Amour, et qu’ensuite pouf, il disparait en vous laissant là avec l’expérience. Waoo !! Qu’aller vous vous dire ? – J’ai rêvé ? – Je suis fou ou folle, (première réaction doute et jugement). Puis le temps passe vous vaquez à vos activités de la journée mais cette visite ne vous lâche pas, elle est là présente ne vous quitte pas. Vous êtes comme obnubilé par ce que vous avez vécu plutôt. Vous voudriez en parler, mais à qui ? Et là vous vous dites : - Qui pourra croire une telle histoire ?? Si j’en parle je vais être la risée de tous ou pire mes collègues de travail, mes amis, ma famille risque de se foutre de moi de m’humilier ou même de me tourner le dos en me jugeant. ( rejet et abandon)… Tant de questions et au final vous gardez ça pour vous, sans jamais en dire mots à personne.

Voilà ici l’exemple typique d’une réaction humaine dut à une éducation restreinte avec ses croyances bien ancrées !

Vous remarquerez comme nous pouvons nous jugez, douter, et que nous avons peur du rejet et de l’abandon.

Le passage, ou quand l’être de lumière sans va quelle est notre première réaction ?? – J’ai rêvé = doute,  donc, qu’est qui a suivit ? Je suis fou ou folle !! = jugement.

Par la suite quand on repense à l’expérience qui nous suit durant la journée que nous disons-nous ? Qui pourra croire une telle histoire ? = doute.

Et Pour finir le passage qui dit : - je vais être la risée de mes collègues… = jugement et: - ils risquent de me tourner le dos = Rejet / Abandon.

Croyance humaine: Tous ce qui n’est pas visible n’existe pas !! ou certains (es) diront : je suis comme St Thomas, je crois que ce que je vois !…  Sur le moment je vous dirais : - je vous comprends, car j’ai aussi porté les lunettes d’un être limité qui voulait croire que ce que ces sens voulait lui montrer… Tout en savant que sa existait, mais que pour moi un tel privilège serait trop beau !!

Puis j’ai appris…

Notre corps physique nous limite de tant de choses !

Explications : Nous avons fait le choix en tant qu’âme de revivre une expérience pour apprendre et grandir, afin d’évoluer. Dans notre programmation nous avons dû choisir nos parents ou éducateurs, nos amis(es), les lieux et les expériences qui nous ferons vivre l’expérience de l’extension de notre âme. En tant qu’âme nous fais ces choix en pleines consciences. Par la même occasion nous avons aussi choisie notre fin d’expérience que nous nommons sur terre  la « mort »… Personnellement j’appellerais ceci « retour à la source ».

"Il ne faut donc pas oublier ou essayer de devenir conscient que nous vivons que ce que nous avons décidé de vivre en tant qu’âme. Nous avons juste intégrer un corps charnel pour pouvoir vivre l’expérience choisies sur terre."

En écoutant beaucoup de témoignages de personnes ayant vécu « une mort clinique NDE / EMI » mais aussi les Lamas et bien d’autres personnes, j’ai compris que la mort n’est qu’un passage d’un état à un autre, d’une vie à une autre. Le passage ou notre âme quitte notre corps physique pour retourner à sa source.

La mort qu’est-ce ?

Lorsque nous vivons le décès d’un être cher nous pleurons le corps de la personne que nous connaissons car nous avons vécu avec l’être qui possédait ce corps. Mais quand nous y regardons de plus près et que nous avons compris que ce corps n’est « qu’une façade » de qui nous sommes réellement et que l’être qui s’en va est son esprit et que l’esprit est immortel nous ne vivons plus la disparition d’un être aimé de même façon.  

Nous le vivons dans le détachement, dans l’amour. Nous avons un moment de chagrin et nous en quittons vite pour laisser place à l’acceptation.

Entre nous, je n’aurais jamais imaginé par le passé de pouvoir un jour expliquer tout ça, car j’étais moi-même dans cette souffrance. Du jour ou j’ai compris et que je l’ai intégré ma vie à changé, mon regard sur « la mort » aussi.

Pour pouvoir vivre sur Terre, nous avons dû enfiler « une combinaison » notre corps humain. Ce corps physique est à notre disposition pour nous permettre de grandir, travailler, communiquer, échanger, partager afin que ces expériences que nous vivons nous fasses grandir.

C’est pourquoi tout ce que nous vivons à son importance car ces expériences auront un impacte sur notre propre évolution et celle-ci nous ferons grandir.

Si une expérience n’est pas comprise donc pas accepter pas de panique l’univers fera en sorte que nous en vivions une autre jusqu’à ce que l’expérience soit comprise et acceptée. C’est pourquoi certaines personnes pensent que rien ne change dans leur vie. Car l’expérience qui ont voulu vivre n’est pas comprise et dans ce cas ne peut être accepté et validé. Tout dépend de la résistance que l’on y met.

 Plus ont « s’entête » plus les expériences à venir seront difficiles.

Parfois certaines personnes passent toutes une vie à régler une seule expérience !! Oui oui !!! Mais qu’importe, le tout c’est qu’elle finissent par comprendre.
Dites vous bien, que tous ce qui n’est pas régler sera représentée dans une nouvelle ré incarnation en plus d’une nouvelle expérience.

Une fois notre mission achevée, nous quittons notre corps afin de nous en retourner à la source. Notre âme est immortelle.

N’est-il pas normal de choisir son départ comme l’on choisie son entrée ?

 

Dans toute expérience il y a un début et une fin.

EX: le début d’un repas la fin d’un repas- le début d’une chanson et sa fin – les saisons ont leurs début et leurs fins- la nature comme les fleurs les arbres ont leurs début et leurs fins Il en ai ainsi la même pour nous nous naissons et nous partons qu’importe à ce que nous croyons cette Loi est la même pour tout et pour tous. Dans tous ce que nous faisons il y aura toujours un début et une fin.
 

Comme je l’exprime au gens que je côtoie mes proches, mes amies, mes collègues..

« L’amour est de laisser avancer l’autre à son rythme, de lui donner le droit de suivre son chemin, il en est de même lorsque qu’il doit partir, nous quitter sur ce plan.

Accepter le choix des autres, c’est AIMER. C’est le plus beau cadeau que nous puissions offrir.

 

Bien sure le chagrin, la peine font parties de nous. Nous sommes des humains.

Mais quand cette souffrance se transforme en colère destructive, c'est-à-dire à ne plus vouloir donner un sens à sa vie ou en avoir atteinte à sa vie cela signifie que nous n’arrivons pas à accepter, à lâcher prise.

Nous nous enfermons dans une énergie qui nous tire vers le bas et peut parfois devenir dangereuse pour nous mais aussi pour l’entourage. Nous vivons à ce moment là l’amour emprisonnant et non l’amour libérateur.

Aussi dur que cela puisse paraître pour certains(es) nous devons accepter le fait que mourir est un état naturel, et que l’être aimé à le droit de partir comme il est venu.

Il est important de garder en Soi les bons moments vécus ensemble, en les évacuants nous aiderait à rester serins et à mieux vivre ces moments difficile.

D’un côté spirituel, je dirais que nous sommes symboliquement un énorme diamant, à 1000 facettes. Nous en avons choisi une pour vivre, l’explorer, la comprendre pour notre évolution. Laissons le diamant faire briller la facette et non la facette diriger notre diamant. Nous savons qu’après notre expérience une autre facette brillera. Plus nos facettes brillent plus notre diamant étincèle et renvoi sa lumière.
Lorsque nous savons que tout çà ne s’arrête jamais, pourquoi avoir peur ?

 

Notre mission de réincarnation est d’apprendre à Aimer. Pour se faire nous devons commencer par nous. Lorsque nous sommes pleins de belles choses nous pouvons alors offrir aux autres, mais si nous croyons que d’aimer vient de l’extérieur nous serons toujours à la recherche d’amour, nous ne serons jamais comblés et remplit.

Conclusion

Nous savons comme le manque et l’abandon nous effraye.

 Pour conclure je dirais que ce qui nous effraye le plus dans la mort c’est qu’il nous est difficile d’accepter au plus profond de nous le fait d’être abandonné et d’abandonner l’autre.

D’imaginer de ne plus revoir l’être que nous avons aimé nous créé de la colère.

Pour le vivre mieux il est important d’apprendre à accepter qui nous sommes réellement afin de pouvoir se pardonner dans avoir voulu à l’être qui nous à quitter et de nous pardonner.

De cette manière cela nous permettra de retrouver la paix .

Se retrouver dans l’essence de l’amour Universel n’est-il pas un joli cadeau après une expérience ??

Faire la paix en Soi est primordial pour pouvoir continuer sa propre mission dans l’amour et la sérénité.

Claudine BOQUET

 

Partager cet article

Repost 0